Le Bla Bla du CINEMA

Pour parler des films ou des dessins animés que vous aimez, au ciné ou en dvd.... et même en K7 vidéo !

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 13 Nov 2017 19:52

LE STRATEGE
Avec Brad Pitt, Jonah Hill, et Philip Seymour Hoffman

Histoire : Voici l’histoire vraie de Billy Beane, un ancien joueur de baseball prometteur qui, à défaut d’avoir réussi sur le terrain, décida de tenter sa chance en dirigeant une équipe comme personne ne l’avait fait auparavant…

Alors que la saison 2002 se profile, Billy Beane, le manager général des Oakland Athletics, est confronté à une situation difficile : sa petite équipe a encore perdu ses meilleurs joueurs, attirés par les grands clubs et leurs gros salaires. Bien décidé à gagner malgré tout, il cherche des solutions qui ne coûtent rien et auxquelles personne n’aurait pensé avant… Il va s’appuyer sur des théories statistiques et engager Peter Brand, un économiste amateur de chiffres issu de Yale. Ensemble, contre tous les principes, ils reconsidèrent la valeur de chaque joueur sur la base des statistiques et réunissent une brochette de laissés-pour-compte oubliés par l’establishment du baseball. Trop bizarres, trop vieux, blessés ou posant trop de problèmes, tous ces joueurs ont en commun des capacités sous-évaluées. Avec leurs méthodes et leur équipe de bras cassés, Beane et Brand s’attirent les moqueries et l’hostilité de la vieille garde, des médias et des fans, jusqu’à ce que les premiers résultats tombent… Sans le savoir, Beane est en train de révolutionner toute la pratique d’un des sports les plus populaires du monde.


D'habitude les films sur le sport, c'est pas vraiment ma came. Le dernier que j'avais vu en date, c'était le "Invictus" de Clint Eastwood, et on ne peut pas dire que ça m'avait vraiment plu. Mais cette fois-ci par contre, le film a quand même réussi à me plaire. J'ai passé un bon moment moi avec ce stratège campé par Brad Pitt qui décide de donner leur chance à des joueurs de base-ball sous-estimés par toutes les autres équipes, soit à cause de leur "âge avancé", soit à cause de leur poids, de leur façon de lancer un peu bizarre ou parce qu'ils ont fait la une des journaux type "Closer" à force de fréquenter les clubs de strip-tease. Le film n'est pas un conte de fées pour autant : certains seront cédés à d'autres équipes ou tout simplement virés jusqu'à obtenir l'équipe qui pourra rivaliser avec celles qui s'offrent les joueurs les plus chers du marché. Sérieusement, un bon petit film, bien sympa.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 20 Nov 2017 20:40

L'OEIL DU MAL
De DJ Caruso, avec Shia LaBeouf, Michelle Monaghan, Rosario Dawson, Billy Bob Thornton...

Histoire : Jerry et Rachel ne se connaissent pas, mais un cauchemar leur a donné rendez-vous. Parce que quelqu'un l'a fait passer pour un terroriste et qu'il est désormais recherché par toutes les polices, Jerry n'a pas d'autre choix que d'obéir à la mystérieuse voix qui contrôle chacun de ses faits et gestes. Rachel est elle aussi obligée d'obéir, sinon ce sera son fils, Sam, qui le paiera de sa vie.
Dans une course contre la montre où la manipulation et l'hypertechnologie sont reines, les deux jeunes gens doivent accomplir tout ce que la voix leur demande, quels que soient les risques. S'ils veulent survivre au piège, ils vont devoir à la fois échapper à leurs poursuivants et percer le secret de ceux qui mènent ce jeu infernal...


Un film pop-corn comme on les appelle. Y'a de l'action de toutes parts, ça explose, ça mitraille, ça appuie sur le champignon... un peu trop même à mon goût. Le couple d'acteurs principal sauve un peu le film, et la belle Rosario Dawson nous prouve une fois de plus qu'elle n'a de bons rôles que dans les films de Tarentino et Rodriguez ; pour le reste, c'est toujours pareil : elle joue le rôle d'une responsable d'une quelconque organisation gouvernementale. C'est vraiment dommage car elle vaut tellement mieux que ça. Pour le film en lui-même, au bout de 10 minutes, ça y est, on est embarqués dans le délire : Shia et Michelle, chacun de leurs côtés reçoivent des appels téléphoniques anonymes qui leur ordonnent de faire ceci ou de faire cela dans un temps imparti, sous peine d'exécuter des menaces à leur encontre. Donc les voici partis dans une course effrénée contre on ne sait quoi, même si on va très vite se rendre compte que c'est un ordinateur qui leur donne ces ordres. Alors on se dit que c'est encore un de ces films où on nous explique rien au début, on est un peu perdus, mais c'est pas grave, car le film va nous rattraper au bout d'une demi-heure. Hé bien que nenni! On continue à ne pas comprendre la motivation de cette voix qui leur donnent des ordres sans queue ni tête. On assiste donc tout simplement à une overdose de scènes d'action pendant près de 2 heures, tellement que ça en devient presque soporifique. Et le meilleur pour la fin évidemment, car moi la fin, j'ai pas trop compris. J'ai franchement l'impression que rien n'est résolu, à moins que le réalisateur ait oublié de finir proprement son intrigue. Ou alors c'est moi qui dormait suite à l'overdose soporifique de scènes d'action précédemment citées...
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 27 Nov 2017 19:55

LE CAS 39
Avec Renee Zellweger, Bradley Cooper...

Histoire : Emily Jenkins est assistante sociale. Elle pense avoir tout vu parmi les situations familiales les pires... jusqu'à ce qu'elle ait entre ses mains un dossier bien mystérieux, celui d'une enfant de 10 ans, Lilith Sullivan. L'assistante sociale est convaincue que Lilith est maltraitée par sa famille, ce qui sera vite confirmé quand les parents essayeront de tuer leur unique fille. Emily parvient à arracher la jeune fille à son foyer et décide de la garder avec elle en attendant une bonne famille d'accueil. Mais elle ne tardera pas à découvrir que Lilith n'est pas si innocente qu'elle le pensait et que les apparences sont le plus souvent trompeuses.


Je n'avais jamais entendu parler de ce film, et je l'ai regardé un peu par hasard. Ce fût pour moi une très bonne surprise. Il s'agit d'un énième film sur une enfant "démoniaque", et j'avoue que j'ai trouvé l'intrigue vraiment très bien foutue. Le film enchaine les scènes de plus en plus vite, c'est vraiment très rythmé et on ne s'ennuie à aucun moment. Il y a même un souci du détail qui m'a beaucoup plu (le petit poisson qui coule dans son bocal au moment de l'incendie, ou encore la façon de couper les petits pois de la petite qui se répercute sur quelqu'un d'autre...). Malgré tout, je vois 3 petits défauts à ce film :
1) la réalisation. C'est pas très beau côté photographie, et c'est bien dommage. On voit qu'on a pas affaire à un Roman Polanski ou a un David Lynch.
2) les acteurs connus : Renee Zellweger et Bradley Cooper. Non pas qu'ils jouent mal, ils incarnent même très bien leurs rôles respectifs. C'est juste qu'on a tellement l'habitude de les voir dans des comédies (ou des films d'action à la limite pour Bradley Cooper) que ça fait bizarre de les voir dans ce genre de film. J'aurais plutôt vu une héroïne dans le genre "blonde hitchcockienne" dans le rôle principal, et un acteur qui fait un peu plus "sérieux" pour remplacer Bradley Cooper, même un sombre inconnu. Par contre, je ne parle que des acteurs connus quand je parle de défaut, car les autres sont tous bons, et surtout la petite fille qui a vraiment un visage d'ange, mais qui par moments nous glace littéralement le sang!
3) la musique. En effet, pour moi, il manque cruellement d'un thème musical inquiétant qui serait repassé de manière récurrente et qui aurait contribué à donné une vraie identité au film.
Au final, à cause de ces 3 défauts, on se retrouve à classer ce film dans le genre "épouvante" certes, mais maquillé sous des airs de "thriller". Personnellement, j'aurais préféré un film d'épouvante "pur".
Enfin, ne boudons pas notre plaisir : le scénario est vraiment "malin" et "diablement" efficace! ;-) J'ai vraiment passé un bon moment.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 05 Déc 2017 18:29

IMITATION GAME
Avec Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Matthew Goode, Charles Dance,...

Histoire : 1940 : Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement Britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable.


Un film inspiré d'une histoire vraie. D'habitude, je ne suis pas très friand des histoires vraies, je préfère l'imagination car je ne suis pas de ceux qui pensent que "la réalité dépasse la fiction". Cependant, ce film là est vraiment bien foutu. Déjà au niveau de la photographie, c'est très beau. Les acteurs sont tous excellents, et ayant regardé le film en VOSTFR, je peux dire qu'ils parlent vraiment un très bel anglais, surtout Keira Knightley (je ne me souvenais pas qu'elle parlait si bien). C'est un donc un film à la fois agréable pour les yeux et les oreilles. Au niveau du scénario, ils ont réussi à faire quelque chose de passionnant avec simplement des fans de mots croisés qui essayent de décrypter un code nazi. Mais croyez moi, on ne s'ennuie pas une seconde. Curieux d'en savoir plus sur tout ça, je suis par la suite allé faire un tour su wikipedia et j'y ai lu que les seules critiques négatives faites au film l'avaient été car ça n'était pas très fidèle aux vrais faits historiques. C'est peut-être pour ça que j'ai aimé...
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 29 Déc 2017 00:00

BABY DRIVER
D'Edgar Wright, avec Ansel Elgort, Lily James, Kevin Spacey, Jamie Foxx...

Histoire : Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.


Je vais pas tourner autour du pot 107 ans, j'ai trouvé le film absolument génial. Cette idée de faire un film d'action basé entièrement sur la musique, et de tenir cette idée sur 2 heures, c'est juste dingue. Alors quand en plus la bande son est aussi sublime, le film ne peut être qu'une réussite. On oscille constamment entre soul, rock, funk... La mise en scène est super bien rendue, le scénario est également irréprochable, non seulement car c'est un film "écrit", mais aussi parce qu'il suscite des attentes chez le spectateur qui vont être constamment malmenées (comprendre "y'a plein de trucs auxquels je ne m'attendais pas, et plein d'autres trucs auxquels je m'attendais mais qui ne sont jamais arrivés"). Pour couronner le tout, les personnages sont attachants, surtout ce couple trop mignon, sorte de Bonnie and Clyde des temps modernes. Je recommande ce film à 200%. Vu et approuvé!
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 29 Déc 2017 23:26

THE LAST GIRL - CELLE QUI A TOUS LES DONS
De Colm McCarthy, avec Sennia Nanua, Gemma Arterton, Glenn Close...

Histoire : Au fin fond de la campagne anglaise, une base militaire héberge et retient prisonniers un groupe d’enfants peu ordinaires qui, malgré le fait d’avoir été infectés par un agent pathogène « zombie » qui a décimé la planète, demeurent capables de penser et de ressentir des émotions. Lorsque la base est attaquée, Melanie, qui semble être la plus surdouée d’entre eux, réussit à s’échapper en compagnie de son professeur, de deux soldats et d’une biologiste qui ne voit en elle qu’un cobaye indispensable à la découverte d’un vaccin. Dans une Angleterre dévastée, Melanie doit découvrir qui elle est vraiment et décider ainsi de son propre sort comme celui de l’humanité tout entière...


Alors, je ressors de ce film un peu bluffé et un peu sonné également. Franchement, je ne m'attendais pas à ce que ce soit de cette trempe. En 2017, il y a encore des réalisateurs qui arrivent à être inventifs sur des films de zombies visiblement. Et ça fait plaisir. Franchement, voir ce Londres post-apocalyptique aussi bien retranscrit, c'est juste génial. L'intelligence et l'inventivité du scénario, c'est également excellent. En fait, pour ceux qui ont joué au jeu vidéo "The last of us", il y a des similitudes, de la trame jusqu'aux décors. Les acteurs ? rien que pour la performance de la toute jeune Sennia Nanua, ça vaut le coup de regarder le film. Quant à Gemma Arterton, je ne suis pas objectif : j'adore cette actrice. Un très bon film en somme.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 31 Déc 2017 00:27

BLEEDER
De Nicolas Winding Refn, avec Kim Bodnia, Mads Mikkelsen, Liv Corfixen

Histoire : L'amour et la violence à Copenhague. Léo et Louise vivent en couple dans un appartement insalubre. Découvrant que Louise est enceinte, Léo perd peu à peu le sens de la réalité et, effrayé par la responsabilité de sa nouvelle vie, sombre dans une spirale de violence. Au même moment, son ami Lenny, cinéphile introverti travaillant dans un vidéo-club, tombe fou amoureux d'une jeune vendeuse et ne sait comment le lui dire…


J'ai un peu du mal à me décider sur ce film. Qu'en ai-je pensé ? Je dirais qu'il y a un peu à boire et à manger. D'un côté, une sorte de bluette sentimentale, mais avec un côté assez étrange : personnellement, si j'avais été une fille et que j'aurais été abordée de la sorte, je me serai barrée direct! D'un autre côté, un couple déjà bien établi dans lequel le "mari" devient de plus en plus imprévisible, fou et violent. Du coup, avec ces extrêmes, on se retrouve constamment à se dire "ah! il est bien ce passage du film quand même", et 5 minutes plus tard "non, mais c'est quoi cette horreur, c'est ignoble!". Bref, une sorte de grand huit du ressenti par rapport à ce film. Je ne peux donc pas le conseiller, ni le déconseiller. Après, ce que je remarque quand même, c'est que même en filmant des endroits insalubres, dégueulasses, glauques, Nicolas Winding Refn arrive quand même à filmer cela de manière assez jolie. C'est d'ailleurs ce qui fait la plus grande force du film à mon sens : la mise en scène. Avec ces "fondus au rouge", et ces quelques scènes dans lesquelles on se ballade dans les rayons d'un video club ou d'une librairie, tous deux remplis à ras bord de culture : ça fout limite le vertige. Au global, on va donc dire que j'ai trouvé ça "moyen". Vraiment très spécial.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 16 Jan 2018 20:47

MEMOIRES DE NOS PERES
De Clint Eastwood, avec Ryan Philippe, Jamie Bell, Neal McDonough, Paul Walker...

Histoire : Au cinquième jour de la sanglante bataille d'Iwo Jima, cinq Marines et un infirmier de la Navy hissent ensemble le drapeau américain au sommet du Mont Suribachi, tout juste repris aux Japonais. L'image de ces hommes unis face à l'adversité devient légendaire en l'espace de quelques jours. Elle captive le peuple américain, las d'une guerre interminable, et lui donne des motifs d'espérer.
Pour mettre à profit cet engouement, les trois "porte-drapeaux" sont livrés à l'admiration des foules. Leur nouvelle mission : servir leur pays en vendant les précieux Bons qui financent l'effort de guerre.
Le laconique John "Doc" Bradley, le timide Amérindien Ira Hayes et le fringant Rene Gagnon se prêtent au jeu avec un dévouement exemplaire. Ils sillonnent sans relâche le pays, serrent des milliers de mains et prononcent des allocutions. Mais, en leur for intérieur, une autre bataille se livre...


Voilà, j'ai enfin vu le pendant du film "Lettres d'Iwo Jima" du côté américain.
Toujours cette même façon de filmer avec cette image "noire et kaki". L'intrigue est intéressante et tournée de manière complexe : il y avait des moments où j'étais un peu perdu, je ne savais plus si j'étais dans un souvenir, ou dans l'avenir par rapport aux scènes de guerre. En tout cas l'histoire est passionnante, et même perdu, j'ai quand même bien compris le propos qui est de montrer l'absurdité et l'inutilité de la guerre. Les hommes revenants au pays traités en héros pendant 6 mois avant d'être de nouveau traités comme des moins que rien, et qui finissent par avoir un boulot minable car la guerre a fait qu'ils n'ont pas pu avoir les diplômes et les qualifications pour pouvoir trouver quelque chose de convenable. Ah c'est beau l'héroïsme!

Et puis dans la foulée, tant qu'à faire, j'ai revu Lettres d'Iwo Jima.
2 très bons films. Des faux films de guerre je serai presque tenté de dire, car c'est plus émouvant, et plus psychologique que juste de la violence brute. Même si les scènes violentes sont quand même bien réalistes et trash.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 22 Jan 2018 20:28

DOS AU MUR
avec Sam Worthington, Jamie Bell, Elizabeth Banks

Histoire : Ancien flic condamné à la prison pour un vol dont il se dit innocent, Nick Cassidy a réussi à s’évader. Dans un célèbre hôtel de New York, il monte jusqu’à l’un des derniers étages et enjambe la fenêtre. Le voilà dehors, sur la corniche, au bord du vide… Lydia Mercer, négociatrice de la police, est chargée d’essayer de le convaincre de ne pas sauter. Plus la jeune femme tente de dénouer cette situation périlleuse, plus elle prend conscience que Cassidy pourrait bien avoir un autre objectif… Son geste a peut-être un rapport avec le mystérieux projet sur lequel travaille son frère. Pendant que l’ex-flic est au bord du vide et attire l’attention de toute la ville, beaucoup de choses se trament et trop de gens semblent s’intéresser à son cas. Les pièces du puzzle vont se révéler peu à peu, au risque de faire tomber beaucoup plus qu’un seul homme…


Hé ben oui, 2/10, c'est ma note pour ce film. Parce que y'en a marre de se faire servir tout le temps la même soupe. Le scénario est mou et confus, il y a pas mal d'invraisemblances et d'incohérences, la B.O., il n'y en a pas, la mise en scène, c'est toujours la même, les acteurs ce sont toujours les mêmes (ou presque), on s'ennuie du début à la fin. Bref, je ne sais même pas pourquoi j'ai mis 2/10 à un film pareil, parce que ça vaut zéro.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 28 Jan 2018 01:18

GOD BLESS AMERICA
De Bobcat Goldthwait, avec Joel Murray et Tara Lynne Barr

Histoire : Seul, sans boulot, gravement malade, Frank sombre dans la spirale infernale d’une Amérique déshumanisée et cruelle. N’ayant plus rien à perdre, il prend son flingue et assassine les personnes les plus viles et stupides qui croisent son chemin. Bientôt rejoint par Roxy, lycéenne révoltée et complice des plus improbables, c’est le début d’une équipée sauvage, sanglante et grandguignolesque sur les routes de la bêtise made in USA...


Un excellent film. Ca n'est pas juste un défouloir avec de la fusillade de mecs débiles pendant tout le film ; il y a aussi pas mal de moments plus intimistes où l'on voit la relation entre l'homme mûr et la jeune teen-ager qui l'accompagne. Franchement, leur épopée se suit vraiment sans une minute d'ennui, que ce soit dans l'action ou dans les scènes plus calmes, tendres ou humoristiques. Les acteurs sont également très justes, et la mise en scène sait se montrer inventive par moments.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 29 Jan 2018 20:50

MONSTER
De Patty Jenkins. Avec Charlize Theron et Christina Ricci

Histoire : Depuis déjà longtemps, Aileen erre sans but et survit en se prostituant. Lorsqu'un soir, le moral au plus bas, elle rencontre dans un bar la jeune Selby, c'est le coup de foudre.
Pour protéger leur amour et leur permettre de subsister, Aileen continue de se vendre jusqu'à cette nuit où, agressée par un de ses clients, elle le tue. Ce premier crime marque le déclenchement d'un terrible engrenage...


Un bon film surtout porté par l'interprétation de Christina Ricci et surtout la prestation hors norme de Charlize Theron, méconnaissable, qui a bien mérité son Oscar. Pour le reste, c'est bien, mais j'ai trouvé la photo pas très jolie. Enfin, ça se suit sans ennui. A voir.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 30 Jan 2018 18:22

FURY
De David Ayer, avec Brad Pitt et Shia LaBeouf

Histoire : Avril 1945. Les Alliés mènent leur ultime offensive en Europe. À bord d’un tank Sherman, le sergent Wardaddy et ses quatre hommes s’engagent dans une mission à très haut risque bien au-delà des lignes ennemies. Face à un adversaire dont le nombre et la puissance de feu les dépassent, Wardaddy et son équipage vont devoir tout tenter pour frapper l’Allemagne nazie en plein cœur…


Alors, passons sur les fusillades à la mitraillette avec des rayons lasers verts et rouges, j'ai cru que je regardais "Star Wars font la 2ème guerre mondiale". Mis à part ça, ça partait mal, car déjà les films de guerre à la base, c'est pas trop ma came, mais en plus parce que, contrairement à d'habitude où l'on voit des hommes se canarder (c'est rapide, c'est vif, etc...), là on voit des tanks (donc c'est ni rapide, ni vif). Pour faire une analogie avec le monde animal, c'est un peu comme si on voyait d'habitude des loups combattre (car c'est bien connu, l'homme est un loup pour l'homme), et que là, on voyait des mammouths : c'est lourd, c'est lent, c'est pataud, pas très précis et ça fonce dans le tas. Donc, ça ne partait pas bien, mais j'ai adoré le film. Déjà, au niveau de l'image, c'est sublimement filmé. Ensuite la galerie de personnages est parfaite : ils ont tous des "tronches" et des caractères bien distincts (et bien trempés pour certains). Mais là où c'est le plus fort, c'est qu'au lieu d'avoir une succession de petites scènes de fusillades qui s'enchaînent sans imagination et avec une caméra ultra-dynamique (comprendre "qui tremble dans tous les sens"), on a que quelques scènes qui sont assez longues, bien filmées (avec une action lisible et compréhensible) et dans lesquelles la tension est constante, car un climat d'insécurité permanent est installé tout le long du film. Comme simple exemple, je pourrais simplement citer cette scène qu'on va appeler "la scène du repas" : ça à l'air de rien, mais chaque seconde semble interminable, on a le coeur qui se sert, on sent que ça peut mal finir en l'espace d'une seconde... punaise, j'étais mal!
Bref, un film véritablement excellent, à déconseiller toutefois aux âmes sensibles parce que, par moments, ça dégomme!
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 03 Fév 2018 10:03

GRAVE
De Julia Ducournau, avec Garance Marillier, Ella Rumpf

Histoire : Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien. À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur ainée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie. Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature...


Un film à ne pas voir si :
- vous venez de manger
- vous êtes végétarien
- vous faites partie des défenseurs des animaux
Attention, ce film risque fortement de vous retourner l'estomac. Certaines scènes sont vraiment à la limite du soutenable. Pour autant, le film est loin d'être inintéressant. J'ai bien aimé le scénario, et la progression du film vers le trash. En gros, vous ne verrez pas un film comme ça tous les jours. C'est un film différent, et c'est ça qui fait sa force. J'ai beaucoup aimé la bande son également : tout d'abord le thème musical principal du film, et ensuite les chansons qu'ils ont été choisir, qu'on n'a d'une part jamais entendues dans un quelconque autre film, et d'autre part qui sont très éclectiques en terme de genres musicaux.
Un film très charnel et très charnu, qui a du mordant. Et comme dirait Joël Robuchon : "et bon appétit bien sûr!"

Bon je ne vous laisse pas simplement avec mon ressenti pour une fois. Dans la bande son, on découvre à un moment un morceau de rap, et je peux vous dire que ce n'est ni du Maître Gims, ni du Black M. J'ai retrouvé le morceau sur Youtube. Attention : explicit lyrics!
https://www.youtube.com/watch?v=KPQY4AO3CJo
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 05 Fév 2018 22:50

PASSION
De Brian De Palma, avec Rachel MacAdams et Noomi Rapace.

Histoire : Deux femmes se livrent à un jeu de manipulation pervers au sein d'une multinationale. Isabelle est fascinée par sa supérieure, Christine. Cette dernière profite de son ascendant sur Isabelle pour l'entraîner dans un jeu de séduction et de manipulation, de domination et de servitude...


Un film assez prenant, même si c'est clairement en dessous des meilleurs thrillers de De Palma des années 80' comme Body Double par exemple. La première heure est assez faible : on a le sentiment d'assister à une sorte de concours entre 2 femmes, et gagnera celle qui fera le plus de misères à l'autre. Ca frôle parfois le ridicule, mais en se forçant un peu, on peut trouver cela amusant. Ensuite, plus besoin de se forcer, on rentre vraiment dans l'intrigue et cette mise en scène purement hitchcockienne : c'est dingue, on dirait un film ultra moderne du point de vue de la photographie, mais daté des années 60' du point de vue de la réalisation, notamment avec cet écran splité en 2 à un moment, ou plus encore lorsque l'on voit toutes ces scènes sans dialogues, mais uniquement rythmées par des mélodies jouées au violon, et qui semblent interminables. Un vrai hommage à Hitchcock. Puis vient la toute fin, truffée d'invraisemblances en tous genres. On a un peu l'impression d'être pris pour des imbéciles, et curieusement, c'est la meilleure partie du film, tellement ludique. Bref, une fin très énigmatique ; chacun l'interprètera comme il voudra...

SCOTT PILGRIM VS THE WORLD
D'Edgar Wright, avec Michael Cera, Mary Elizabeth Winstead, Anna Kendrick...

Histoire : Scott Pilgrim n’a jamais eu de problème à trouver une petite amie, mais s’en débarrasser s’avère plus compliqué. Entre celle qui lui a brisé le cœur – et qui est de retour en ville – et l’adolescente qui lui sert de distraction au moment où Ramona entre dans sa vie - en rollers - l’amour n’a jamais été chose facile. Il va cependant vite réaliser que le nouvel objet de son affection traîne les plus singulières casseroles jamais rencontrées : une infâme ligue d’ex qui contrôlent sa vie amoureuse et sont prêts à tout pour éliminer son nouveau prétendant. À mesure que Scott se rapproche de Ramona, il est confronté à une palette grandissante d’individus patibulaires qui peuplent le passé de sa dulcinée : du mesquin skateur à la rock star végétarienne en passant par une affreuse paire de jumeaux. Et s’il espère séduire l’amour de sa vie, il doit triompher de chacun d’eux avant que la partie soit bel et bien « over ».


J'ai beaucoup aimé ce film. D'un point de vue technique, c'est assez époustouflant, et ça rend un côté à la fois BD et un côté "Jeux vidéos". La faiblesse du film pour nous, français, c'est qu'il y a beaucoup de dialogues, et dans ces dialogues : beaucoup de jeux de mots. Bref, c'est le genre de film qui te donne envie d'être complètement bilingue pour pouvoir en profiter à fond! Mis à part ça, c'est mené à un rythme d'enfer pendant presque 2 heures : c'est drôle, c'est survitaminé, c'est fun. Et les acteurs s'en donnent à coeur joie.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 06 Fév 2018 22:52

MARTYRS
De Pascal Laugier, avec Morjana Alaoui, Mylene Jampanoï.

Histoire : France, début des années 70.
Lucie, une petite fille de dix ans, disparue quelques mois plus tôt, est retrouvée errant sur la route. Son corps maltraité ne porte aucune trace d'agression sexuelle. Les raisons de son enlèvement restent mystérieuses.
Traumatisée, mutique, elle est placée dans un hôpital où elle se lie d'amitié avec Anna, une fille de son âge.
15 ans plus tard.
On sonne à la porte d'une famille ordinaire. Le père ouvre et se retrouve face à Lucie, armée d'un fusil de chasse. Persuadée d'avoir retrouvé ses bourreaux, elle tire...


Ca fait des mois, voire des années que je repoussais le visionnage de ce film. Il faut dire que tout ce que j'en avais entendu me rendait un peu frileux. Et puis ce soir, j'ai finalement pris mon courage à 2 mains et je me suis lancé. J'en ai vu des films d'horreur dans ma vie, mais là... oh, pu-rée! En fait, j'imagine bien une bande d'adolescents se dire qu'ils vont aller se marrer au cinoche en regardant un film d'horreur, tomber sur celui-ci, et au bout de même pas 5 minutes : silence de mort dans la salle, plus personne rigole. Là, c'est du sérieux, c'est du glauque, c'est du malsain, bref c'est un film d'horreur pour les purs et durs. C'est le genre de film, tu en ressors sans voix. D'ailleurs, je ne sais pas trop quoi dire, je n'ai en rien l'envie de divulguer la moindre parcelle du scénario pour que tous ceux qui le verront un jour se gardent la surprise totale. Ca va tellement à l'encontre de tout. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Ce film, ça n'est pas une claque, c'est un gros coup de poing dans ta face!
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 08 Fév 2018 19:02

SCREAM
De Wes Craven, avec Neve Campbell, Rose McGowan, Courteney Cox, Drew Barrymore, David Arquette...

Histoire : Terrorisée par un serial killer s'inspirant des plus grands films d'horreur pour exécuter ses crimes, une petite ville devient le terrain d'une vaste enquête où tout le monde est suspect... Qui se cache derrière le "masque de mort" ? A vous de voir, mais surtout ne répondez pas au téléphone et n'ouvrez pas la porte...


Ce film a 22 ans déjà : ça ne nous rajeunit pas tout ça. A l'époque, j'avais été le voir au cinéma, ça me rappelle donc d'autant plus de souvenirs.
Le film a le mérite d'avoir remis au goût du jour les films de genre "slasher", et plus généralement les films d'horreur, qui étaient vraiment tombés dans l'oubli depuis les années 80. Depuis, de plus en plus de bons films sont apparus, et le genre s'est petit à petit améliorés (même si on a eu droit à de sacrés mauvais films).
Concernant Scream, ça a quand même un peu vieilli, il faut l'avouer. Même si le scénario est toujours aussi bon, du début à la fin, avec ses rebondissements, ses fausses pistes, son humour, ses références, et j'en passe... il y a quelque chose qui ne colle pas (ou plus) de nos jours : la musique. Toutes ces trompettes tonitruantes, on dirait une musique qui collerait mieux à un film d'aventures du genre "Indiana Jones", mais dans un slasher, non, ça ne va pas.
A part ça, rien à rajouter, ça reste quand même un bon film qu'on prend plaisir à revoir de temps en temps.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 11 Fév 2018 11:51

KINGSMAN : SECRET SERVICE (SERVICES SECRETS)
De Matthew Vaughn, avec Colin Firth, Samuel L. Jackson, Taron Egerton...

Histoire : KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costumes trois pièces, est à la recherche de sang neuf. Pour recruter leur nouvel agent secret, elle doit faire subir un entrainement de haut vol à de jeunes privilégiés aspirant au job rêvé. L’un d’eux semble être le candidat « imparfaitement idéal » : un jeune homme impertinent de la banlieue londonienne nommé Eggsy. Ces super-espions parviendront-ils à contrer la terrible menace que fait peser sur le monde l’esprit torturé du criminel Richmond Valentine, génie de la technologie?


James Bond peut aller se rhabiller. Voilà un film d'action / espionnage à ne rater sous aucun prétexte. C'est fun, c'est rythmé, c'est intéressant, c'est "so british" avec cet humour pince sans rire, c'est blindé de gadgets, c'est violent, bref : c'est génial! Les acteurs s'en donnent à coeur joie, et même : discutant des "James Bond" à un moment du film pour dire que "c'était mieux avant avec les grands méchants mégalomanes", le film nous propose un Samuel L. Jackson pire que mégalomane, et il est absolument génial. Dans les scènes d'action, il y a une constante inventivité, et des rebondissements complètement inattendus. Un des meilleurs films d'action que j'ai vu de ma vie. Foncez!

Revu un classique :
THE OMEN (LA MALEDICTION)
De Richard Donner, avec Gregory Peck, Lee Remick, Harvey Stephens...

Histoire : Ambassadeur des États-Unis à Londres, Robert Thorn réalise que son fils de cinq ans, Damien, n'est autre que la réincarnation de l'antéchrist...


Un film que je regardais régulièrement pendant mon adolescence. Le moins qu'on puisse dire, c'est que 42 ans après sa sortie, il met toujours autant mal à l'aise. Les films qui me font le plus peur sont généralement les films de "maisons hantées" et les films sur le "satanisme". Hé bien là, côté folklore religieux, on est servis : entre les passages de la bible, les croix partout, les églises, les signes précurseurs, les molosses, les prêtres, les cimetières, etc... Ajoutez à cela une bande son qui alterne entre les classiques duos piano-violon, et surtout ces chants religieux "spiritus-sanctus" qui vous hantent le cerveau encore après la fin du film, comment voulez-vous passer une bonne nuit et faire de beaux rêves après ça ?
Et en plus de ça, le film possède sa propre mythologie, puisque durant le tournage, beaucoup d'incidents eurent lieu : Richard Donner qui a failli perdre une jambe, un avion que l'équipe du tournage n'a pas pris et qui s'est écrasé tuant tous ses occupants, le responsable des effets spéciaux qui a eu un accident de voiture (sa compagne fût décapitée durant cet accident), etc...
Bref, on a toujours une petite hésitation avant de démarrer le visionnage de ce film.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 12 Fév 2018 19:28

UNDER THE SKIN
De Jonathan Glazer, avec Scarlett Johansson.

Histoire : Vu que tous les résumés que je trouve du film, je les trouve un peu "spoiler" sur les bords, je vais vous raconter l'amorce du film et vous en ferez ce que vous voudrez. Alors, le film commence : écran noir. Puis une sorte d'éclipse bizarre, on ne sait pas vraiment si c'est une éclipse d'ailleurs. Un motard roule à fond. Paf : titre du film écrit en noir sur un fond tout blanc. L'Ecosse : Scarlett fait un truc... bizarre. Puis elle va au supermarché, elle s'achète du rouge à lèvres et 2 ou 3 conneries. Elle monte dans sa camionnette, et commence à aborder des hommes...


Stanley Kubrick et David Lynch font des émules apparemment. Difficile de justifier son avis vis à vis de ce film. On peut juste le donner et puis voilà, tant ils divergent les uns des autres. Après visionnage du film, j'étais curieux et je suis en effet allé voir les interprétations qu'en faisait chacun. Et évidemment, chacun y va de son avis qui est généralement, soit "c'est un chef d'oeuvre", soit "c'est tout pourri". Pas vraiment d'entre deux pour ce film. Pour ma part, j'ai aimé, sans pour autant allé crier au chef d'oeuvre. Alors plutôt que de justifier pourquoi j'ai aimé, je vais plutôt vous dire à quoi vous devez vous attendre, comme ça vous saurez si ça peut vous plaire ou pas.
Alors déjà, c'est un film qu'on classerait à la croisée de la science-fiction et du fantastique. Mais attention, ce n'est pas dans le genre "action" pourrait l'être un Star Trek par exemple. Là, c'est un film très calme, très lent, très contemplatif. Vous allez voir des images de paysages d'Ecosse : d'ailleurs si ce film lui sert de carte postale, ça donne pas trop envie d'y aller ; pluie tout le temps, brouillard, gadoue, flaques d'eau dans lesquelles tu t'enfonces jusqu'aux genoux,...
Mais vous allez aussi voir des images très... comment dire ?... fantasmagoriques ? Enfin, des trucs bizarres et inexplicables.
Ca parle très peu également. Comme je l'ai dit c'est très calme.
Une sorte de cinéma expérimental en quelque sorte. Spécial.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 18 Fév 2018 10:45

Revu un classique : POLTERGEIST
De Tobe Hooper, avec Craig T. Nelson, JoBeth Williams, Heather O'Rourke

Histoire : L'heureuse famille Freeling mène une vie tranquille et prospère dans la petite ville de Cuesta Verde. Cependant, leur maison devient le théâtre d'étranges phénomènes quand des objets commencent à se déplacer et que le sol se met à trembler. Une nuit, la petite Carol Anne disparaît et se met à communiquer avec ses parents à travers la télévision. Les Freeling font alors appel à un parapsychologue...


Un film que je regardais régulièrement pendant mon adolescence, et qui est un peu comme une madeleine de Proust pour moi, avec le style si particulier du début des années 80', que ce soit dans l'habillement, dans les coiffures, ou dans la façon de se maquiller des actrices. Beaucoup de choses ont assez mal vieilli cependant dans ce film : tout ce qui est effets spéciaux, spectres et compagnie. La musique omniprésente également est quelque chose qui est typique de ces années là, mais qui a totalement disparu de nos jours. Par contre, certains plans sont éternels. C'est vraiment culte et n'a pas pris une ride, c'est même super stylé : quand Carol Anne se retourne pour dire "They're here!", quand la mère de famille se retrouve collée au plafond, quand tous les objets volent en rond dans la chambre, ou encore ce sublime plan où l'on voit le couloir avec la porte fermée au bout et les contours de la porte oranges, avec ce couloir qui semble s'allonger.
Bref, un super film fantastique, qui a vieilli certes, mais qui fait toujours plaisir à revoir.
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

Re: Le Bla Bla du CINEMA

Messagede Edonist le 19 Fév 2018 19:18

GET OUT
De Jordan Peele, avec Daniel Kaluuya, Alison Williams, Catherine Keener

Histoire : Couple mixte, Chris et sa petite amie Rose filent le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy et Dean lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable...


Les amis, hier soir, j'ai pris une claque. Ce film est un immense coup de coeur pour moi. Alors je l'ai regardé sans vraiment savoir à quoi m'attendre, la surprise a donc été totale. La réussite du film tient dans le fait qu'on est happé par l'histoire de la première à la dernière seconde, et pour cause, l'amorce de l'intrigue est simple et banale au possible : une fille va présenter son petit ami à ses parents. Quoi de plus banal ? Et pourtant, de cette situation va naître une intrigue avec plein d'ambiguïtés, de mystères et de suspense. En regardant ce film, j'ai pensé à une sorte de mélange entre Misery et Rosemary's Baby : grand compliment de ma part quand on sait à quel point j'adore ces 2 films.
Mais ce film, ça n'est pas seulement un scénario malin, ce sont aussi des acteurs (inconnus pour la plupart) complètement habités par leurs rôles. L'acteur principal évidemment, mais les autres ne sont pas en reste, que ce soit sa petite amie, ses parents, les invités, mais surtout cette femme de ménage : elle m'a sidéré, elle est exceptionnelle!
Et ce finish, il semble clair, limpide, simple. Mais je ne sais pas, c'est étrange, j'y vois une ambiguïté. Suis-je le seul dans ce cas ?
Le film me hante depuis hier soir, je n'arrête pas d'y penser.
Bref, déjà un classique pour moi, jetez vous dessus!
In Edo We Trust!
Avatar de l’utilisateur
Edonist
Chocobo des mers profondes
Chocobo des mers profondes
 
Messages: 4310
Inscription: 18 Déc 2008 22:46
Localisation: Vitry-Sur-Orne
Le jeu qui vous a fait connaître le site: Star Ocean till the end of time
Jeu(x) du moment: Nier Automata

PrécédentSuivante

Retourner vers Le coin du Cinéma

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité